Tag Archives: clé usb

Clé USB 2 To de Kingston : record de stockage battu !

la plus grosse clé USB au monde par Kingston

Kingston a annoncé au CES 2017 de Las Vegas la sortie prochaine d’une clé USB de 1 et surtout 2 To, soit la plus grosse clé USB au monde en terme de capacité de stockage.

On connait son nom, la DataTraveler Ultimate Generation Terabyte, sa date de sortie, février 2017 aux USA mais pas encore son prix qui devrait s’avérer être très salé. Pour info, Kingston a sorti il y a 4 ans un autre modèle mastodonte de 1 To, la DataTraveler HyperX prédator, pour  environ 1000 euros.

Cette clé USB est constituée d’un boitier en alliage de zinc de dimensions 72 x 26,9 x 21 mm qui résiste aux chocs et aux températures allants de -25° C à + 60 ° C.

Côté connectique, la DataTraveler Ultimate Generation Terabyte est équipée d’un port USB type A non compatible avec les nouveaux ports types C, sauf avec adaptateur.

Garantie 5 ans, cette clé USB est compatible avec Windows 7 SP1 et +, Mac OS 10.9 et +, Linux 2.6 et + et Chrome OS.

 

La F1 des clés USB avec moteur SSD par VisionTek

clé USB VisionTek USB Pocket SSD

clé USB VisionTek USB Pocket SSD

La société VisionTek a annoncé il y quelque temps la sortie d’une clé USB rapide qui embarque un SSD : la bien nommée VisionTek USB Pocket SSD.

Au rayon des bolides, cette clé USB 3.0, qui carbure à 455 Mo/s en lecture et 440 Mo/s en écriture, pulvérise ses consœurs également dotée de la norme USB 3.0 et pour cause, on trouve un véritable SSD à l’intérieur.

Niveau capacité on n’est pas en reste, car cette clé USB est déclinée en 2 versions de 120 ou 240 go, soit environ 110 et 175 dollars respectivement.

Face aux sorties de routes, on pourra compter sur sa coque en aluminium, plutôt légère.

Clé USB MX-SEC pour crypter les données sensibles par MX Technology

clé USB sécurisée MX-SEC par MX Technology

clé USB sécurisée MX-SEC par MX Technology

MX Technology annonce la sortie d’une nouvelle clé USB MX-SEC misant sur la sécurisation des données.

La MX-SEC se décline en 6 version de 8 Go à 256 Go dont la technologie AES 256-bits permet le cryptage des données via le logiciel Secure Drive EX 2 fournit dans le bundle. Celui-ci permet la création de partitions cryptées protégées par un mot de passe.

Compacte (57,0 mm x 17,0 mm x 7,5 mm), légère (8,5 grammes), et dotée de la norme de transfert USB 3.0 SuperSpeed, cette clé USB garantie 2 ans permet de palier les risques liés à une utilisation nomade.

PK K’3 : une nano clé USB pour Smartphone et tablette par PK Paris

clé USB PK K'3 pour Smartphones et tablettes par PK Paris

clé USB PK K’3 pour Smartphones et tablettes par PK Paris

Après la PK K’2, PK Paris, société française, récidive dans le domaine des nano clés USB à doubles connectiques pour Smartphones et tablettes avec son nouveau modèle PK K’3, dont la taille n’excède pas celui d’un trombone.

Présentée comme la « plus petite clé USB 3.0 au monde pour Smartphone », cette clé USB de 32 go affiche des taux de transferts théoriques confortables jusqu’à 115 mo/s.

Résistante à l’eau, la PK K’3 embarque le logiciel PK-FileSync pour synchroniser, copier ou sauvegarder facilement vos données.

Compatible USB « OTG », PK Paris précise ici les modèles de Smartphones et tablettes compatibles.

Clé USB en forme de brique LEGO par PNY

clé USB en forme de brique LEGO par PNY

clé USB en forme de brique LEGO par PNY

Pour les nostalgiques des petites briques colorées, PNY crée, en association avec LEGO, une clé USB en forme de brique !

Disposant d’une interface USB 2.0 ces clés USB sont proposées en versions 8 ou 16 Go.

Ici ce ne sont pas les performances qui importe, mais bien le design reprenant exactement les dimensions d’une véritable brique LEGO. D’ailleurs, toutes sont accompagnées d’une brique LEGO originale de même taille, histoire de faire joujou ! Le genre de joujou à ne pas confier à un enfant 😉 !

Elles sont toutes dotées d’un petit trou à l’extrémité pour les accrocher sur un trousseau et sont disponibles en plusieurs coloris.

Maintenant disponible sur Amazon :

Clé USB Kingston HyperX FURY spéciale Gamers

clé USB kingston hyperX FURY

clé USB kingston hyperX FURY

Kingston annonce le lancement d’une petite nouvelle dans la gamme HyperX au look agressif qui ravira les amateurs de jeux vidéo.

Dotée de la norme de transfert USB 3.0, cette clé USB d’entrée de gamme affiche des débits théoriques de 90 mo/s en lecture et 30 mo/s en écriture, pas de quoi pulvériser la concurrence donc.

La réussite de cette clé USB se situe au niveau de son design qui rappelle celui des ordinateurs ou des consoles de gamers. Trois modèles sont proposés de 16 à 64 Go qui se distingue par des coloris différents : rouge, bleu ou entièrement noir.

Kingston garanti sa clé 5 ans.

Maintenant disponible sur Amazon en version 16, 32 et 64 Go:

Grosse faille de sécurité découverte sur les périphériques USB

Une faille de sécurité découverte sur les périphériques USB

Une faille de sécurité découverte sur les périphériques USB

Deux chercheurs Allemand ont mis en évidence une inquiétante faille de sécurité touchant la plupart des périphériques USB et, pour l’instant, impossible à corriger.

On le sait, les clés USB peuvent facilement devenir des vecteurs de malware mais il existe des parades pour cela, comme les anti-virus. Mais une nouvelle faille d’un autre type a été découverte. Elle touche non pas les données présente sur le périphérique USB, mais son firmware, c’est-à-dire le logiciel contenu dans sa puce et qui permet de le faire fonctionner.

Les deux chercheurs ont crée un code malicieux nommé « BadUSB » qui permet de reprogrammer ce firmware, car beaucoup de périphérique USB n’ont pas de protection contre cela. Ils ont ainsi pu faire croire à un ordinateur qu’une clé USB était un clavier et ont même pu émuler des frappes de touche sur celui-ci pour lancer des commandes comme l’installation de malware sur la machine ou un réglage DNS pour dévier du trafic.

Malheureusement les scanners ne peuvent pas détecter cette faille car ils n’ont pas accès aux firmware, ce qui la rend quasi-indétectable ! Un ordinateur infecté par ce malware pourra infecter tous les périphériques USB branchés dessus (imprimantes, webcam USB…), et une réinstallation de l’OS sera vaine si vous rebranchez un périphérique infecté ! D’après les chercheurs, il serait même possible d’infecter un ordinateur avant le démarrage de son OS avec un périphérique branché dessus, en modifiant son BIOS par exemple.

Les Smartphones Androïd particulièrement vulnérables

Les deux chercheurs ont fait une démonstration en branchant un Smartphone Androïd infecté au port USB d’un ordinateur. En le faisant passer pour une carte Ethernet, ils ont pu dévier l’ensemble des données d’une connexion internet et ainsi récupérer les mots de passe et autres données sensibles.

Les Smartphones sous Androïd serait la « plateforme d’attaque la plus simple » d’après les deux chercheurs. Cela représente un coup dur pour les systèmes d’identifications doubles des banques. Une fois infecté, le logiciel malveillant pourrait récupérer les données sensibles et même, en déguisant le clavier, récupérer le code de vérification !

 

L’universalité et la convivialité de la technologie USB en prend un coup ! Désormais, il est préférable de ne brancher que les périphériques USB dont on est certain de leurs provenances, et sur des machines elles aussi sures !

Clé USB Sandisk Ultra 3.0 : des performances mitigées

clé USB Sandisk Ultra 3.0

clé USB Sandisk Ultra 3.0

Dotée de la norme de transfert USB 3.0, la clé USB Sandisk Ultra 3.0 affiche des taux de transferts corrects en lecture mais faible en écriture.

80 Mo/s, c’est le taux de transfert annoncé par Sandisk. Si cette clé USB tient ses promesses en lecture, il n’en est pas de même en écriture avec un médiocre 10 Mo/s selon les tests du site 01net. Préférez la donc comme support de stockage de ficher longue durée plutôt que comme support de transfert de fichier régulier.

Elégante dans sa coque en plastique noir effilée, cette clé USB de taille moyenne (56.8 mm x 21.3 mm x 10.8 mm) dispose d’un connecteur USB rétractable.

3 modèles sont proposés de 16, 32 et 64Go embarquant chacun l’excellent logiciel de chiffrement des données Sandisk SecureAccess. Facile d’utilisation et sans installation nécessaire, ce logiciel cryptera tous vos fichiers en AES 128 Bits après un simple glisser-déposer.

Maintenant disponible sur Amazon :

Clé USB microDuo de Kinston destinée aux Smartphones et tablettes

cle usb microDuo de Kingston

cle usb microDuo de Kingston

Kingston lance à son tour une clé USB dénommée microDuo et compatible Smartphones et tablettes.

Nombreux sont les Smartphones ne disposant pas d’extension de stockage comme l’accueil des cartes microSD, ce qui pose problème puisque les téléphones portables sont beaucoup utilisées en mode multimédia, c’est-à-dire devant stocker de plus en plus de fichiers volumineux tels musiques, photos et vidéos. Dotée d’un port USB et d’un port micro-USB compatible OTG (« On The Go »), la clé USB Kingston microDuo permet de stocker facilement les données présentes sur Smartphones et tablettes tactiles tout en faisant le lien entre ces dernières et nos ordinateurs classiques.

Déclinées en 3 versions de 8, 16 et 32Go, cette clé USB, petite et affublée d’un capuchon rotatif, se fera discrète lors de vos déplacements numériques.

On ignore les taux de transferts de cette clé USB que l’on imagine modestes car ne disposant pas de la dernière norme de transfert USB 3.0 (ici USB 2.0).

La clé USB microDuo est garantie 5 ans par son constructeur Kingston.

Les DataStickies, clés USB du futur ?

datastickies

datastickies

Les DataStickies remplaceront-elles demain nos bonnes vielles clés USB ? Encore à l’état de concept, l’idée, très prometteuse, a remportée le prestigieux concours Red Dot Award Design Concept 2013.

Les DataStickies se présentent sous la forme de fines lamelles souples colorées et compilées ensemble telles un bloc de post-it. Composées de graphène, elles disposent d’une capacité de stockage de 2Go à 32 Go repérable grâce à leurs couleurs spécifiques.

Pour transférer les données, il suffit de coller la partie conductrice de la clé sur une surface ODTS que l’on pourrait retrouver demain sur nos écrans d’ordinateurs, nos télévisions ou nos Smartphones. Lors de la connexion, les bords des DataStickies s’illumineront.

datastickies surface ODTS

datastickies surface ODTS

Mais le concept va encore plus loin, puisque collées les unes sur les autres, les capacités individuelles des DataStickies s’additionnent pour ne former qu’un seule clé de grande capacité !

Reprenant le concept du post-it, il est possible d’écrire sur chaque DataStickies un titre ou une indication du contenu.

Les clés USB ont encore de beaux jours devant elles, mais les DataStickies ont de sérieux atouts supplémentaires et pourraient bien venir les concurrencer, voir les remplacer, si la technologie ODTS en venait à se généraliser sur tout nos équipements !