Crypter une clé USB : alternatives à TrueCrypt

Vous l’avez constaté dans notre tutoriel pour crypter une clé USB, TrueCrypt reste le logiciel de cryptage le plus sur et le plus complet. Puisque nous parlons de clé USB, solution nomade par excellence, nous vous présentons dans cet article deux autres logiciels de cryptage en mettant l’accent sur la notion de portabilité, ce qui est le cas de TrueCrypt puisqu’il peut s’installer sur la clé USB et s’exécuter directement à partir de celle-ci sur n’importe quel PC.

Rohos mini-drive

Ce logiciel de cryptage a pour avantage d’être plus simple à utiliser que TrueCrypt tout en disposant des fonctionnalités principales. Rohos va créer une partition cryptée, cachée et protégée par un mot de passe dans laquelle vous pourrez mettre tout vos fichiers sensibles qui seront alors cryptés à la volée.

Fichiers très bien protégés par l’algorithme de cryptage AES 256. Ici pas le choix d’autres algorithmes ni de combinaisons d’algorithmes comme chez TrueCrypt, Rohos mini-drive se voulant accessible aux plus néophytes ne nous laisse pas le choix sur ce genre de considération technique. En revanche nous pouvons choisir le système de fichier de la partition protégée (NTFS, FAT, FAT 32), sa taille ainsi que sa lettre d’attribution.

Pour nous simplifier encore le travail, Rohos mini-drive s’installe automatiquement sur la clé USB, ce qui permettra de la décrypter sur d’autres ordinateurs sans Rohos installé dessus, et même de créer de nouvelles partitions ou encore de changer le mot de passe.

Vous trouverez un tutoriel détaillé sur l’utilisation de Rohos mini-drive ici.

AxCrypt

AxCrypt ne dispose pas de technologie de cryptage aussi poussée que TrueCrypt mais reste une bonne alternative si vos données sensibles ne risquent pas de se retrouver entre les mains de la CIA. Une fois installé, les opérations s’effectuent directement dans le menu contextuel du fichier à crypter (clique-droit -> AxCrypt ->…). Si vous souhaitez crypter un répertoire, AxCrypt va seulement crypter les fichiers contenus à l’intérieur un à un. Une fois crypté, le fichier prend l’extension .axx, et il suffit de faire l’opération inverse pour le décryptage.

Niveau portabilité, AxCrypt dispose d’une fonction intéressante mais limité : l’option crypter et créer exécutable. Au lieu de prendre l’extension .axx, votre fichier crypté prendra l’extension .exe, ce qui permettra de le décrypter sur n’importe quel autre ordinateur sans AxCrypt installé dessus. Fonction limitée puisque le fichier ne pourra pas être ré-encrypté après modification.

Voici un tutoriel sur l’utilisation d’AxCrypt.

No comments yet.

Laisser un commentaire